Lettre éditoriale des mois de juin, juillet et août 2022

Chers amis Porte-drapeaux et fidèles lecteurs, c’est avec plaisir que nous reprenons le chemin non pas de l’école mais bien celui de notre association que nous n’avions pas quitté même par ses fortes chaleurs, nombres d’entre nous ont soufferts lors des cérémonies d’été, certains camarades, hélas, sont partis pour un long voyage comme tant d’autres.

A ce propos, notre Union Nationale adresse ses respectueuses condoléances attristées à la famille Royale de sa Magesté la Reine ELYSABETH II ainsi qu’a son peuple éstimé.

Comme à chaque éditorial nous vous invitons à prendre le temps d’avoir une pensée pour vos familles, vos amis, nos policiers et gendarmes, nos soldats en formation et ceux en missions, nos braves pompiers, nos médecins et infirmiers, nous ne les remercierons jamais assez et surtout chers lecteurs, prenez soins de vous.

Un peu d’humour :

Le 3 juin, suite à l’invitation de monsieur Guy VERDOODT, le Président de la Confédération Européenne des Anciens Combattants Belges, et Président adjoint de la C.E.A.C.M., notre Président U.N.P.D.F. Jean Claude MOREL, Président de l’A.E.A.C.F. et de la C.E.A.C.M. parti du Loiret de bon matin afin de participer le lendemain à l’Assemblée Générale de la C.E.A.C.M. organisée au grand centre d’aviation militaire situé au village de Florennes (Belgique) non loin de Philippeville. Après avoir pris ses quartiers dans un petit hôtel fort sympathique sans connaissance préalable des lieux, notre Président sorti en repérage, un petit repas s’imposant il se rendit non loin de là dans un sympathique restaurant, au menu, évidemment, moules-frites accompagnées d’une bonne bière, bu avec modération.

Le 4 juin jour de l’Assemblée Générale Interprovincial de la C.E.A.C.M. HAINAUT-NAMUR organisée sous la direction du Président Christopher WILMART (Belgian Air Force Base Jean OFFEBERG – Salle Massaux)

suivi de la visite du musée « SPITFIRE » de l’air et d’un dépôt de gerbes. Eventuellement si vous passez un jour par-là, nous vous conseillons de prendre le temps, tout comme notre Président, de vous émouvoir de ces anciens avions de guerre et autres merveilles qui y sont présentées.

Au cours de l’Assemblée notre Président fit la lecture d’un message dont voici le résumé :

Aujourd’hui, face aux évènements, aux crises et aux périls, l’Europe offre un spectacle de résignation et d’impuissance. Ses valeurs essentielles sont bafouées. L’homme, valeur absolue, n’est plus respecté : Il est réduit au rôle de consommateur ; un objet du domaine protégé des spéculateurs et pilleurs de l’économie, de la finance et du trafic scandaleux sur les monnaies.
Le fanatisme, la violence et la barbarie s’installent à nouveau en Europe. Nos pays désunis sont écartelés. Aucun ne pourra survivre isolément.
La jeunesse durement éprouvée par le chômage est désorientée par le vide moral et l’insécurité. La porte semble ouverte au chaos social et aux terribles aventures d’il y a 77 ans.
Dans un tel climat, la crise la plus dangereuse est celle de l’esprit.
APPEL A L’UNION :
Les Anciens Combattants, réunis aujourd’hui à Florennes lancent un appel à l’union de nos pays : C’est la condition première pour être considérés et entendus dans le concert mondial.
Nous sommes tous favorables à l’Europe unie, mais l’union de nos vœux n’est pas seulement celle d’un marché, pour nous tous, l’Europe c’est d’abord des hommes, une civilisation, une manière de vivre dans un cadre humain.
L’Europe n’est le monopole de personne : Ni des politiciens, ni des grands intérêts, ni des technocrates. L’Europe est l’affaire du peuple européen tout entier et lui seul est détenteur de sa propre souveraineté : Il exige une Europe généreuse, ouverte, respectueuse des Nations, des traditions et de la justice sociale.
MESSAGE D’ESPERANCE :
Nous nous adressons à la jeunesse et aux nouvelles générations, pour un sursaut de renaissance spirituelle et morale, de volonté, pour la création d’un nouveau plan Marshall d’entraide, de l’Atlantique à l’Oural ; pour un élan de courage, d’enthousiasme et de prospérité pour tous.
L’Europe si riche d’imagination et de génie inventif, doit être pour des centaines et des milliers d’hommes, un immense projet de partage et d’espérance, de progrès et de paix.
Pour le promouvoir, au niveau matériel, il nous faut mobiliser, de gré ou de force, les millions de milliards de dollars de la spéculation financière qui a ruiné les économies et détruit les emplois. Il faut, de gré ou de force, ramener ces sommes d’argent monumentales, dans une économie réelle et constructive, génératrice de travail et d’abondance.
Si nos Gouvernements ont le courage de réagir et de vaincre toutes les lâchetés, tout peut changer, dans un délai de cinq ans. Rien n’est impossible : Les drames, les désastres et les tragédies de 1940 ont été balayés par les bouleversements de 1945.
Cette entreprise européenne est exaltante, mais pour réussir, elle exige des chefs incontestables. Il importe de barrer la route aux politiciens démagogues, aux carriéristes ambitieux et aux médiocres, générateurs de tous les malheurs de notre histoire.
TEMOIGNAGE :
Il faudra de grands efforts et des grands sacrifices, mais si grands soient-ils, ils seront des milliards de fois moins pénibles que ceux d’un conflit. La seconde guerre mondiale a fait cinquante millions de morts, deux cent millions de mutilés, de veuves et d’orphelins. Nous avons été les témoins de force de ces malheurs, nous les Anciens Combattants.
Après nos déchirements et nos luttes effroyables, nous avons refusé la tentation de la vengeance et de la haine. Au nom des valeurs sacrées de notre civilisation, nous nous sommes tendu la main, par-dessus les tombes entre anciens adversaires, pour construire un avenir de paix à la jeunesse.
Par ce geste, sans précédent dans l’Histoire de notre continent, nous avons magnifié le souvenir de toutes les victimes de tous nos combats.
Tel est notre message et notre témoignage pour l’Union de l’Europe. C’est celui de l’honneur de l’Homme.
A ce jour nous prenons l’engagement solennel de créer un lien puissant entre nos associations, qui nous unisse au-delà du temps. Qui nous rapproche des Anciens Combattants vivant en pays étrangers. De conjuguer nos efforts afin d’aider dans la pleine mesure de nos moyens pour que cette fraternité des armes se prolonge à jamais dans la paix retrouvée.
C’est aujourd’hui le 4 juin 2022, un grand jour d’espérance pour notre monde Anciens Combattants dans l’unité Européenne.

Une remise de médailles et diplômes par le comité Belge eu lieu par la suite.

L’heure advînt de passer à table dans la grande salle mess militaire ou se trouvait l’un des plus longs bars jamais vu par notre Président (Anciennement sur ce grand terrain d’aviation les troupes américaines y séjournaient), sur proposition de monsieur le Président Guy VERDOODT et de Madame CLARISSE Nadine secrétaire internationale, comme de coutume, tous furent conviés à procéder à la levée du verre de l’amitié et du respect envers le roi de Belgique.

Le 23 juin comme chaque année, nous assistions à l’Assemblée Générale de l’Union Française des Anciens Combattants de Saint Paul en Forêt.

Le 5 juillet, avec son véhicule, notre Président accompagné de notre Porte-drapeau National Hugues AILLAUD prit la route de bon matin, pour un aller-retour, direction le village de Padern dans le département de l’Aude (11) afin de rencontrer notre nouveau trésorier Jérôme SORTEL « que nous remercions » et de lui remettre notre trésorerie, archives, et autres documents administratifs : Nous avons éprouvé de grandes difficultés à trouver un nouveau trésorier bénévole, ils se font de plus en plus rare.

Le 5 Août, reprenant la route, cette fois en camping-car, nos deux compères se rendirent au camping de Lubersac en Corrèze afin de participer la semaine suivante à la cérémonie du 11 août pour le 68ième anniversaire de la fin de la guerre d’Indochine.

Le 11 Août, la cérémonie débuta par un défilé jusqu’au monument aux morts suivi de deux discours, d’un dépôt de gerbes, d’une minute de silence et de la Marseillaise chantée par toute l’assistance, elle se termina comme à l’habitude par le verre de l’amitié (toujours avec modération). Nous remercions la présence de monsieur le maire Philippe GONZALES, ses adjoints et conseillers municipaux, nos amis Porte-drapeaux locaux, ceux venant de Brive la Gaillarde et du Tarn et Garonne, nos représentants U.N.P.D.F Pierre BOBLET (Major) Vice-président mandataire Porte-drapeau, clairon, et son délégué André BOIDEVEZY ainsi que les habitants du village.

Le 12 août au matin, après les aurevoirs, le camping-car s’ébranla et prit la route pour le camping de Saint Martin de Ré dans le département de la Charente Maritime (17) situé à l’intérieur du fort VAUBAN. Nos amis présidents des Cols Bleus Ile de Ré, Monsieur Michel GUILBON et Jacques COQUET, Anciens Combattants, tous deux responsables de notre association sur l’ile de Ré et sur ce département rejoignirent notre équipage afin de faire connaissance, les conduire en ville, faire des achats et leurs présenter le programme des festivités de la fête de la mer et des cérémonies prévues le 15 Août.

Le 15 août, cette journée fête de la mer et des cols bleus commença par un café pris sur une terrasse au bord des quais du port du fort Vauban, par chance le ciel était sans nuage et rassurant. Le rendez-vous étant fixé devant l’église les Porte-drapeaux se mirent en place de chaque côtés de l’entrée, alors que l’Amiral (2s) Antoine GUICHARD, nouveau commandant de la région Aquitaine et Atlantique, se présentait avec son aide de camp le maitre principal Bruno DOURTHE , les présentations faite avec monsieur le curé , monsieur le maire ses adjoints et conseillers, les représentants civils et militaires, les Porte-drapeaux entrèrent suivi par les officielles ainsi que la population, la  messe fut célébrée par le père Michel COTTEREAU en mémoire des marins disparus en mer.

Le père Michel COTTEREAU se fit un plaisir de bénir notre drapeau U.N.P.D.F. avant que les Porte-drapeaux ne quittent la nef suivi par tous les participants.

Monsieur le maire Patrice DECHELETTE invita l’Amiral, le maitre principal et leurs épouses à le suivre afin de visiter le musée municipal Ernest-COGNAC, l’Amiral ainsi que monsieur le maire demandèrent à notre président et notre Porte-drapeau de les accompagner.

Après un déjeuner pris au stand de l’Amicale des Cols Bleus sur le quai ouest du port, les Porte-drapeaux, des anciens marins et leurs familles embarquèrent sur un catamaran, tandis que montèrent sur la vedette de la gendarmerie maritime « Charente » monsieur le maire accompagné de l’Amiral, du clergé et du Porte-drapeau des Cols bleus afin de jeter des fleurs et bénir nos marins disparus en mer. Au terme de la minute de silence suivi du chant de la marseillaise, tous les bateaux et voiliers présents s’engagèrent entre les deux embarcations officiantes afin de recevoir la bénédiction de l’Abbé Michel COTTEREAU.

Le 16 août, nos deux compères continuèrent leur pérégrination et se retrouvèrent à Saint Jean Des Monts, puis à Oradour sur Glane, pour finir au village de Padern dans l’Aude (11) afin de rencontrer notre nouveau trésorier Jérôme SORTEL et de finaliser la mise en place de notre service comptable et de notre vitrine. Leur périple se termina le 21 août.

Nous vous informons que notre président Jean Claude Morel a fait confectionner deux nouveau drapeaux U.N.P.D.F le premier pour le département du Haut-Rhin (67) Vice-président mandataire, monsieur René SCHEAFFER, le deuxième pour le département des Alpes de Hautes Provence (04) Vice-président mandataire, monsieur Louis DELMAS.

Notre président s’est déplacé ce dimanche 18 septembre 2022 à Sisteron afin de remettre officiellement notre emblème à monsieur DELMAS et son Porte-drapeau. 

En ce qui concerne celui du Haut-Rhin il est prévu une remise officielle en début d’année 2023 notre président y sera présent.        

Appel du Président de l’U.N.P.D.F. :

J’invite tous les présidents d’associations d’anciens combattants, anciens militaires, quels qu’ils soient, tous les porte-drapeaux qui servent dignement la France, ceux qui ont servi la France, ceux des Ambassades, des Consulats, tous ceux et celles qui aiment et qui respectent notre Pays, tous ceux qui dans leur cœur sont patriotiques sans faire de religion ni de politique à nous rejoindre pour faire respecter l’honneur, les valeurs, la discipline de notre Patrie. Soyez fier et gardez tête haute car vous êtes l’esprit de notre Nation, de votre Nation. Respects, respects à tous.

Vous pouvez nous aider en faisant un don de soutien, en retour nous vous fournirons un reçu de don (CERFA) pour déclaration au service des impôts. .

Nous vous invitons toutes et tous à nous rejoindre en adhérent tout simplement à l’U.N.P.D.F. (cliquer sur le lien)

Les membres du bureau et du Conseil d’administration vous adressent leur fraternelles salutations et vous souhaitent une bonne saison automnale. Nous vous convions à nous suivre lors de la prochaine publication de notre lettre éditoriale, en attendant prenez bien soin de vous.

La chronique historique « signée Donec » : L’Evêque de Nice

Le comté de Nice a vécu une guerre de 1940 en deux époques, celle de l’invasion italienne avec une mise à l’abri des Juifs par ces occupants humanistes (infiniment plus que les laudateurs du Maréchal). La seconde époque fut beaucoup moins drôle avec la main-mise d’une armée allemande très portée sur la solution finale.

Quelques visages d’humanité se distinguaient dans cette période noire et l’un des plus prestigieux fut Monseigneur Paul Rémond, évêque de Nice. En ces temps reculés, au début du XXème siècle les ecclésiastiques de haut rang représentaient une frange de la société absolument opposée à la République, réactionnaire et obscurantiste.

Monseigneur Rémond était d’une autre essence, natif du jura, docteur en théologie, nommé d’abord à Besançon, il s’y fait remarquer par ses qualités humaines et son talent oratoire. La grande guerre allait faire de lui un autre homme. A la tête d’une compagnie de mitrailleuses, il devint l’ecclésiastique le plus gradé de l’armée française. En 1921 la France occupe la rive droite du Rhin et un évêque doit être nommé sur ce territoire éphémère. Inutile de dire que ce poste est hautement politique, car il doit faire montre de qualités diplomatiques évidentes. Monseigneur Rémond, entraîneur d’hommes, alliait une connaissance de la langue allemande à un dynamisme et un patriotisme sans faille.

Etre aumônier général de l’armée du Rhin c’était nouer avec les autorités locales les liens les plus cordiaux possible.

Sa candidature est retenue par Aristide Briand.

En 1922, le Saint-Siège approuva la politique de la France menée en Rhénanie ce qui n’était pas une mince affaire. En 1930, à l’issue de cette occupation il est nommé évêque de Nice et y restera jusqu’à la fin de sa vie.

En 1940 il est submergé par la défaite mais il suit le Maréchal Pétain. Il ne se confond pas en idolâtrerie et refuse cet antisémitisme qui fait le sel de ce gouvernement de collaboration. Avec un ami juif, Moussa Abadie, il sauve d’une mort certaine plus de cinq cent enfants juifs aidé en cela par des autorités italiennes qui affrontaient souvent sur ce sujet l’administration française.

Inutile de dire qu’elle fut sa notoriété à la Libération !

Monseigneur Rémond alliait une réelle autorité, un humour désopilant et un républicanisme qui lui fit soutenir le général De Gaulle et sa cinquième République. Il était un homme de paix, un chrétien qui lui fit refuser aussi bien le totalitarisme marxiste que les excès d’un capitalisme débridé. Bien sûr il est nommé juste parmi les nations.

Lettre éditoriale des mois d’avril et mai 2022

Chers fidèles adhérents et lecteurs, nous nous retrouvons à nouveau pour partager avec vous pendant les vacances d’été les activités diverses de notre association.

Après avoir subi le froid lors de notre Assemblée Générale à Condrieu (69) à présent nous étouffons sous des chaleurs à peine supportables, malgré cette météorologie affolante nous continuons de répondre présent aux nombreuses cérémonies et manifestations programmées par nos responsables civils et militaires, toutefois certains de nos camarades, disparus subitement, ne peuvent plus satisfaire à ce bénévolat, gardons en nous le souvenir de ces amis bienveillants et disponibles.

Bien des fois lors des cérémonies il est décourageant de recevoir des remarques et réflexions désobligeantes, voir diffamantes, émanant de certains Porte-drapeaux, anciens et jeunes ex-combattants engagés volontaires (ayant combattu), envers de jeunes Porte-drapeaux sans expérience militaire, au service de leur mairie, de la France comme eux, bientôt si nous ne mettons pas le holà, les jeunes enfants Porte-drapeaux des écoles et de mairies subirons les mêmes réflexions. C’est la valeur du drapeau en main qui prévaut sur celui qui le porte. Nous vous implorons de cesser de vous comporter comme des caïds, au contraire encourager les !

Prenons un moment et ayons une pensée pour nos familles, nos policiers gendarmes et militaires, nos médecins et infirmiers (ères), croix rouge Française, sauveteurs, etc.

Un peu d’Humour :

Le 2 avril 2022, à 10h, notre Assemblée Générale s’est déroulée en la ville de CONDRIEU (69), salle de l’Arbuel, en présence de monsieur le Maire Philippe MARION, monsieur Benoît Rochat sous-préfet du Rhône, madame Isabelle DUGUA Maire des Roches de Condrieu, madame CEDRUN maire de Vienne, monsieur Olivier MERLIN maire de Saint Clair du Rhône et d’autres personnalités.

Cliquer sur l’image ci-dessous pour télécharger le fichier Pdf de l’Assemblée Générale :

A 9h30, Avant l’Assemblée Générale, un rassemblement devant la salle de l’Arbuel s’est mis en place, une prise d’armes et la montée des couleurs ont été effectuées au parc Marthe-Belle-Jouffray (Maison des associations située en face de la salle).

Par un temps froid et neigeux elle fût suivie d’un défilé sur un kilomètre et demi, comprenant 65 Porte-drapeaux que précédait la fanfare Cadence 38 de Saint-Clair-du-Rhône accompagnés par quelques habitants dans les rues de l’Industrie, du petit port, du 19 mars 1962,

avant de passer sous le passage du chemin de fer afin de rejoindre le nouvel emplacement du monument aux morts, ou trois gerbes ont été déposées.

L’assemblée s’est ensuite retrouvée au boulodrome de la commune pour un repas en commun comptant 91 personnes.

Le 7 avril 2022, notre Porte-drapeau Hugues AILLAUD et notre président, partis la veille pour se rendre en la ville de Perpignan, participèrent à l’Assemblée Générale de l’Union Nationale des Combattants en la Caserne Galliéni et retrouvèrent notre Vice-président U.N.P.D.F. des Pyrénées Orientales monsieur Jean Pierre BLANC (également membre trésorier de l’association Européenne des Anciens Combattants Français). Cette entrevue avec le président U.N.C. et ses adhérents fut très conviviale et surtout patriotique puisqu’il y eu une montée des couleurs, un dépôt de gerbes au monument aux morts sur la place intérieure de la caserne, suivi d’une minute de silence et du chant de la Marseillaise. Une remise de décorations se tenu, puis les retrouvailles furent fêtées autour du verre de l’amitié, clôturant cette amicale et sincère rencontre.

Nous vous conseillons de visiter le musée de l’U.N.C., il remémore en nous ce que nos anciens ont souffert au prix de leur vie. Nous félicitons d’ailleurs les adhérents d’ouvrir les portes aux enfants des écoles et de débattre avec eux.

Le samedi 9 avril 2022, en la maison du combattant, château Galliéni, nous assistions à l’Assemblée Générale de l’U.N.C. de Fréjus – Saint Raphaël suivi d’un repas de cohésion.

Le 21 avril 2022, à 18h30 au square du souvenir Français de Saint Raphaël, nous participions avec nos drapeaux à la veillée en mémoire des déportés.

Le 22 avril 2022, toujours square du souvenir Français de Saint Raphaël, notre président fils, petit-fils de déportés internés résistants déposa une gerbe (U.N.P.D.F.-A.E.A.C.F.- F.E.A.C.M.) au monument aux morts avec le président de l’association Juive de Fréjus – Saint Raphaël (Notre président l’ayant invité à se joindre à lui), un peu plus tard dans la journée, après s’être rendu au monument aux morts des déportés de Fréjus (Avenue du XVème corps) toujours avec notre drapeau, notre président fût invité à son tour par le président de l’association Juive à y déposer sa gerbe.

Le 8 Mai 2022, Fête de la victoire (1945) comme chaque année, les Porte-drapeaux étaient présents aux monuments aux morts de leurs communes. Nous remercions et félicitons nos Vice-présidents mandataires pour leurs présences remarquées auprès des Porte-drapeaux valorisant et encourageant leur bénévolat, comme nous le répétons depuis longtemps, sans eux, les cérémonies seraient bien mornes.

Le 05 Mai 2022, se déroulait la célébration des 201 ans de la mort de Napoléon en la chapelle St Laurent de la Cathédrale de Strasbourg, notre délégué départemental René SCHAEFFER assistait ensuite à la messe célébrée par Mr le Chanoine Didier MUNTZINGER, il nous présente également l’association U.N.P.D.F. du Bas Rhin (67).

Le 27 Mai 2022, notre délégué départemental René SCHAEFFER à l’occasion de la journée nationale de la Résistance avec Mme la Députée Martine WONNER.

Le 3 juin 2022, notre président également président de la Confédération Européenne des Anciens Combattants et militaires pris la route de bon matin pour Florennes (Belgique) ancienne base de l’aviation militaire afin d’assister à l’Assemblée Générale de la C.E.A.C.M. Belge dirigée par monsieur le président Guy VERDOODT 1er commissaire de police de sa majesté.

Nous vous fournirons plus détails lors de notre prochaine lettre éditoriale.

Pour votre information :

Notre recherche d’un nouveau trésorier : Suite au départ de notre ami Marc NINO, notre Mandataire Raymond ROSSI (EX Major, dit « Tino ») Vice-président Paris Ile-de-France a pu dénicher un de nos adhérents, monsieur Jérôme SORTEL, habitant dans le département de l’Aude (11) et lui a proposé de prendre cette fonction qu’il a accepté, le 4 juillet notre président, Hugues Aillaud et Tino ce sont déplacés afin de confirmer cette nomination, de remettre les comptes et notre vitrine. Notre Vice-président Mandataire Jean Pierre BLANC, également trésorier de l’Association Européenne des Anciens Combattants Français, habitant Perpignan (Pyrénées Orientales 66) se fera un plaisir à présent de lui rendre visite et de l’épauler si besoin en toute amitié.

Notre Secrétaire National Laurent Bruno, reprend le travail de notre secrétaire adjointe Jessica PLESSARD ayant démissionnée pour raison personnelle.

Appel du Président de l’U.N.P.D.F. :

J’invite tous les présidents d’associations d’anciens combattants, anciens militaires, quels qu’ils soient, tous les porte-drapeaux qui servent dignement la France, ceux qui ont servi la France, ceux des Ambassades, des Consulats, tous ceux et celles qui aiment et qui respectent notre Pays, tous ceux qui dans leur cœur sont patriotiques sans faire de religion ni de politique à nous rejoindre pour faire respecter l’honneur, les valeurs, la discipline de notre Patrie. Soyez fier et gardez tête haute car vous êtes l’esprit de notre Nation, de votre Nation. Respects, respects à tous.

Comment nous soutenir ?

Vous pouvez nous aider en faisant un don de soutien, en retour nous vous fournirons un reçu de don (CERFA) pour déclaration au service des impôts. .

Veuillez envoyer votre courrier à notre siège social. Joignez le numéro de votre paiement dans votre correspondance. A la réception de votre paiement, nous vous ferons parvenir votre (ou vos) commande(s). Dans le cas d’un virement bancaire, demandez nous un IBAN.

Nous vous invitons toutes et tous à nous rejoindre en adhérent tout simplement à l’U.N.P.D.F. (cliquer sur le lien)

Les membres du bureau et du Conseil d’administration vous adressent leur fraternelles salutations et vous souhaitent de bonnes vacances. Nous vous convions à nous suivre lors de la prochaine publication de notre lettre éditoriale, en attendant profitez bien de cette été et surtout prenez soin de vous.

La chronique historique « signée Donec » : Ces Anglais sont impayables.

L’autre domaine en dehors de celui de la trahison où les Britanniques excellent c’est l’humour (sans doute pour mettre du liant à la trahison).

Pour preuve un article publié dans le Télégramme qui éclaire sur le comportement de ce peuple étonnant, sûr de lui et plutôt dominateur.

Il s’agissait, en 1933 de la révolution que fut pour les Anglais le changement des ordres de barre. Ces nouvelles dispositions concernaient la Royal Navy, les Royal Fleet Auxiliaries et la Marine marchande.

Dorénavant pour aller à droite on ferait mettre la barre à droite et pour aller à gauche on ferait mettre la barre à gauche. Une idée aussi simple était une véritable révolution ; les journaux d’Outre-Manche en parlèrent comme d’un événement prodigieux. Jusque-là les Anglais étaient restés fidèles en esprit à la barre franche, en dépit de tous les progrès, en dépit des circuits hydrauliques et des servo-moteurs. Pour aller à droite on feignait toujours de croire que le barreur avait entre les mains une barre franche et on lui ordonnait de la pousser vers la gauche. Moyennant quoi il obéissait scrupuleusement en tournant sa roue vers la droite. Ce système admirablement britannique durerait encore si les étrangers avaient eu le bon esprit de s’y conformer. Mais leur obstination à faire le contraire était la cause de tant d’accidents en pilotage de port que les Anglais ont fini par céder et par faire comme tout le monde.

Même avec le système le plus simple, nul n’est à l’abri cependant de confondre sa droite avec sa gauche. Un jour, sur un dragueur océanique qui chenalait dans le canal de Bizerte, le barreur se trompe de la sorte.

Après la confusion et le tumulte, le commandant tout ému s’écrie : « Ouf, j’ai eu chaud ! » Cinq minutes après, l’émotion étant un peu retombée, il se tourne vers l’officier de quart, et lui dit d’un ton paternel : « Nous avons eu chaud ! » Une heure plus tard, le calme tout à fait revenu, il lui dit enfin d’un ton sévère : « Vous avez eu chaud ! »  

Lettre éditoriale des mois de février et mars 2022

Chers adhérents et visiteurs, nous voici de retour non sans avoir subi comme vous tous et toutes les aléas de la vie. Comme si cela ne suffisait pas, voici qu’aux portes de l’Europe, la guerre et ses atrocités ressurgissent alors que nous pensions notre liberté et notre paix acquises à jamais.

Nous continuons malgré tout, à porter nos emblèmes, c’est avec cet engouement que notre Président, lui-même Porte-drapeau (51 ans de fonction), fils et petit-fils de déportés internés résistants morts pour la France, se bat sans relâche afin de promouvoir cette paix auprès des responsables politiques, civils et militaires, Dans cet esprit, il est devenu, en cette année 2022, Président de l’Association Européenne des Anciens Combattants Français et Président de la Fédération Européenne des Anciens Combattants et Militaires (toujours C.E.A.C.M. pour les pays), nous l’encourageons et le soutenons pour que perdure la reconnaissance de nos actions de devoirs de mémoires et de paix.

Nous vous informons que la Fédération Européenne des Anciens Combattants et Militaires (N° RNA W831012017) est constituée de deux associations, Union Nationale des porte-drapeaux de France (N° RNA W831003637) et l’Association Européenne des Anciens Combattants Français (N° RNA W831011642). Chacune indépendante en gestion.

Vous pouvez à présent vous adresser à notre siège social U.N.P.D.F. Afin d’obtenir la Croix de l’Europe et son diplôme, si vous êtes titulaire de la carte du combattant et ou du titre de la reconnaissance de la Nation.

Chaque pays (ayant son président) de l’Europe qui adhère à la Confédération Européenne des Anciens Combattants et Militaires, appelée en France « Fédération » peu demander à son président la croix du Combattant de l’Europe et son diplôme sur présentation de dossiers sérieux et vérifiables.

La Croix du Combattant de L’Europe

C’est le symbole de la réconciliation, de la fraternisation par dessus les tombes et de l’union sous l’égide du drapeau Européen. Elle exprime notre volonté de créer une véritable communauté dont la finalité doit être la Paix dans la Liberté et le bonheur de l’homme. Ce n’est pas une décoration officielle crée par un Etat souverain et son port est règlementé en France par le décret du 6 novembre 1920. Sa valeur symbolique prend toute sa dimension dans l’engagement pris par son attributaire de répandre l’idée d’une Europe Unie, Fraternelle, Génératrice de Progrès, de Justice Sociale et de Paix. Insigne de droit privé, il a pour objet d’honorer les mérites des Anciens Combattants de l’Europe qui n’ont pas failli à l’honneur du Soldat. Il a le sens de la volonté commune de lutter encore mais ensemble, dans la construction d’une Europe Libre et Solidaire, afin que les horreurs et les souffrances engendrées par les guerres soient à l’avenir épargnées aux Peuples et à leurs Générations Montantes.

Il est à noter que madame, CLARISSE Nadine, de nationalité Belge a été déclarée en Sous-préfecture de Draguignan (Var 83) secrétaire de la C.E.A.C.M. (France Fédération). Elle est aussi Vice-présidente et secrétaire de la C.E.A.C.M. Belgique. Egalement Monsieur le président de la C.E.A.C.M Belge, Guy VERDOODT 1er Commissaire de Police (Grand officier de l’ordre de Léopold II) de Sa Majesté le Roi des Belges, a le titre de Vice-président de la C.E.A.C.M. (France Fédération).

En cet instant, prenons quelques minutes pour nous recueillir en mémoire de nos familles, de nos soldats opérant en extérieur, à tous ceux servant loyalement notre pays, gendarmes, policiers, pompiers, médecins et infirmiers (ères), aides-soignants, Croix-Rouge française, enseignants, toutes les associations soutenant nos anciens : merci pour votre dévouement et surtout, remémorons-nous nos chers disparus.

Lors de notre Assemblée Générale du 02 Avril 2022, en la ville de Condrieu (69 Rhône), notre Président nous a demandé spécialement de prendre une minute supplémentaire de silence afin d’avoir une pensée pour tous les morts en Ukraine.

Un peu d’humour :

Les Assemblées Générales ont repris alors que depuis deux ans elles étaient restreintes dû à la Pandémie de la Covid-19, notre Union Nationale s’est réunie le 2 Avril 2022, nous en présenterons son contenu détaillé dans notre prochain éditorial (Soixante-cinq Porte-drapeaux étaient présent alors qu’il neigeait, le monument aux morts étant éloigné d’un bon kilomètre, dans l’étirement du cortège nous  perdîmes dans les rues et ruelles de Condrieu deux de nos braves Porte-drapeaux, « mon Général qu’elle bataille et non pas qu’elle pagaille ».

Le vendredi 4 février 2022, les membres du bureau accompagnés de notre Porte-drapeau National étaient présent au château Galliéni, Maison du Combattant (C.E.L.A.P) à Fréjus (Var 83) lors de la réunion de l’Union Nationale des Combattants présidé par monsieur Jean DOMENECH (nouveau président).

Le 14 février 2022, nous étions à Sisteron (Alpes-De-Haute-Provence 04)

auprès de notre Vice-président Louis DELMAS afin d’ouvrir un compte U.N.P.D.F et également de nous entretenir chez un aubergiste sympathique, il faut bien dire que nos départements sont d’une beauté avec une cuisine à la française digne de ce nom ! Lors de nos déplacements tous nos repas sont payés avec nos propres deniers, les frais de routes quant à eux, sont remboursés pour raisons essentielles administratives U.N.P.D.F.

Le 18 février 2022, nous avons rejoint le président Léopold FELIO au cimetière du village de Tourves (Var 83) afin de rendre les honneurs à l’un de nos camarades Ancien Combattant et Porte-drapeau de la ville de Brignoles, comme à chaque fois la cérémonie était parfaite, une douzaine de drapeaux étaient présents, notre président Jean Claude Morel en a profité pour remercier chaleureusement les Porte-drapeaux et leurs présidents présents ainsi que les représentants des pompes funèbres que nous n’oublions pas d’omettre cette fois dans notre éditorial.

Le 26 février 2022, dès 8h30 notre Président était à Condrieu afin d’assister à l’Assemblée Générale de l’Amicale des Marins-Marins Anciens Combattants et de préparer notre Assemblée Générale U.N.P.D.F du 2 avril 2022, à 15h30 il repartait pour Vierzon puis le lendemain pour Sully sur Loire ou l’attendait les amicalistes Portugais de Saint-Benoît-sur-Loire. Les liens d’amitiés se trouvent aussi auprès de toutes associations, prenez le temps de vous retrouver autour de bons plats culinaires, ce n’est pas mal non plus !

Le 31 mars notre Président a fêté ses 77 ans sans fioriture, tellement les informations de guerres lui sont insoutenables, lui rappelant ce qu’a vécu sa famille. Trop de civils ont déjà péri et disparaissent encore !

Les Membres du bureau saluent et remercient tous leurs Vice-présidents mandataires des départements pour leur dévouement et leur souhaitent de toujours garder en eux cette volonté de défendre les valeurs et intérêts de chaque adhérent et Porte-drapeaux participant au devoir de mémoire. Faites-nous parvenir vos photos et témoignages de vos activités patriotiques, notre site Web n’en sera que plus attrayant.

Suite au départ de Madame Jessica PLESSARD pour raisons familiales, lors de notre Assemblée Générale sa fonction de secrétaire adjointe a été réattribuée à madame Sylvia JOURDAN 1ère adjointe du village Les Roches de Condrieu (38 Isère).

Nous recherchons :

Un(e) trésorier(ière) général(e) habitant dans l’idéal et pour raison de commodité dans le département du Var (83) ou limitrophe

Une personne (ce peut-être un couple) pouvant gérer notre vitrine, notre trésorier Marc NINO ayant choisi de vaquer vers d’autres occupations associatives et sportives.

Ces postes sont bénévoles comme chaque association sous loi de 1901, et sont nommés en Assemblée Générale pour quatre années renouvelables.

Si vous êtes intéressé, envoyez votre proposition de candidature à notre siège social : Monsieur le président Jean Claude Morel U.N.P.D.F Carré des Templiers 15 Rue Charles Hâtrel 83700 Saint Raphaël TEL : 0650023545

Appel du Président de l’U.N.P.D.F. :

J’invite tous les présidents d’associations d’anciens combattants, anciens militaires, quels qu’ils soient, tous les porte-drapeaux qui servent dignement la France, ceux qui ont servi la France, ceux des Ambassades, des Consulats, tous ceux et celles qui aiment et qui respectent notre Pays, tous ceux qui dans leur cœur sont patriotiques sans faire de religion ni de politique à nous rejoindre pour faire respecter l’honneur, les valeurs, la discipline de notre Patrie. Soyez fier et gardez tête haute car vous êtes l’esprit de notre Nation, de votre Nation. Respects, respects à tous.

Pour votre information :

Suite à de nombreuses demandes, la Tenue d’été à été permise le 15 Mai dans le sud de la France, pour les autres régions adressez-vous auprès de vos dirigeants D.M.D. O.N.A.C. Présidents de vos associations.

Vous pouvez nous aider en faisant un don de soutien, en retour nous vous fournirons un reçu de don (CERFA) pour déclaration au service des impôts. .

Veuillez envoyer votre courrier à notre siège social. Joignez le numéro de votre paiement dans votre correspondance. A la réception de votre paiement, nous vous ferons parvenir votre (ou vos) commande(s). Dans le cas d’un virement bancaire, demandez nous un IBAN.

Nous vous invitons toutes et tous à nous rejoindre en adhérent tout simplement à l’U.N.P.D.F. (cliquer sur le lien)

Les membres du bureau et du Conseil d’administration vous adressent leur fraternelles salutations et vous souhaitent un bon mois de mai. Nous vous convions à nous suivre lors de la prochaine publication de notre lettre éditoriale, en attendant profitez bien de ce printemps et surtout prenez soin de vous.