La Chronique historique « signée Donec » : Alexandre Henri Nadault de Buffon

La société Nationale de Sauvetage en Mer vient de fêter son cinquantenaire. Chacun a conscience du rôle essentiel de cette association, présente 24h sur 24 et 365 jours par ans pour venir en aide à ses frères marins malchanceux imprudents ou maladroits.

Cette belle organisation est issue de la fusion des Hospitaliers Sauveteurs Bretons et de la Société Centrale de Sauvetage des Naufragés. Cette dernière fut portée sur les fonds baptismaux par des personnages prestigieux : l’impératrice Eugénie, Napoléon III et l’amiral Rigault de Genouilly.

Aujourd’hui nous allons plutôt évoquer le souvenir de celui qui fut à l’initiative des Hospitaliers Sauveteurs Bretons : Alexandre Henri Nadault de Buffon.
Naturellement nous ne le confondrons pas avec son grand oncle Louis-Leclerc, Comte de Buffon entomologiste et maître de forges.

Le jeune Henri reçoit de son père le goût de l’ordre et de sa mère un authentique don littéraire, une imagination vive et généreuse sans oublier une profonde religiosité.

En 1848 la révolution éclate, il a 17 ans. Le 22 juin, une manifestation dégénère sous ses fenêtres. Son père est en mission. La garde Nationale est refoulée, il saisit les armes qu’il trouve, rejoint la Garde et fait le « coup de feu ». Il sera trois fois blessé. Pour cette action le voilà promu au grade de chevalier de la Légion d’Honneur.

La paix revient et l’Empire s’installe, en 1852 il est licencié en droit et entre dans la Magistrature.
Installé à Chalon sur Marne, le 21 mars 1861, il sauve de la noyade un malheureux qui se débat et manque de le noyer. Il obtient pour cet acte de courage la médaille d’or du sauvetage. Sa générosité est sans limite. Il apprend qu’un amoureux éconduit a tenté de se suicider, Il se rend chez la belle et la persuade de revenir sur sa décision. Ce qu’elle fait.

Un orateur né je vous dis !

A 36 ans il est nommé Substitut du procureur de Rennes, avancement brillant voire exceptionnel. Pourtant cet homme reste ouvert aux humbles. Il n’hésite jamais à effectuer des démarches en leur faveur. Cela ne l’empêche pas d’être aussi intransigeant avec ses principes au risque de nuire à sa carrière.

Il se bat aussi pour l’abrogation de la loi du 30 juin 1838 qui autorise l’internement d’un individu en asile psychiatrique sur la foi d’un seul certificat médical. Nadault de Buffon réclame qu’il soit contresigné par deux autres confrères. La réprobation est générale mais cette loi ne sera abrogée qu’en 1968.

Malheureusement en 1872 sa vue s’obscurcit et sa cécité devient totale.

Cinq ans avant son départ en retraite, se promenant sur la grève à Saint Malo l’idée lui vient de faire quelque chose pour ceux qui se consacrent à sauver la vie des autres en danger de mer.

Il mettra quatre ans à élaborer les statuts de la Société des Hospitaliers Sauveteurs Bretons, son but étant de leur donner les moyens nécessaires à leur action.
Après un début difficile, des liens étroits vont se nouer avec la Société centrale de Sauvetage des Naufragés comme avec les milieux maritimes français et étrangers. A sa mort la société à largement dépassé le cadre des départements bretons. Elle allait poursuivre son développement jusqu’à sa fusion en 1967et devenir partie prenante de la Société Nationale de Sauvetage en Mer.

Comme il le disait, voyant son succès malgré les épreuves « Si Dieu avait frappé l’ouvrier, il s’était plu à bénir son œuvre ! ».

Lettre éditoriale du mois de janvier

Ce mois de janvier fût particulièrement chargé en dégustations, galettes des rois, cidre, chocolats, crêpes, etc. A présent, repus nous sommes, il est grand temps de reprendre nos activités sportives afin d’éliminer notre surplus et de pouvoir à nouveau facilement participer aux nombreuses cérémonies à venir « Aller! Courage, dévouement, respect à tous ! ».

Nous adressons toute notre sympathie ainsi que nos salutations à tous nos amis lecteurs du Web.

Comme de coutume n’oublions pas d’avoir une pensée avec recueillement pour nos anciens, nos familles, nos disparus, soldats, gendarmes, policiers, pompiers, personnels hospitaliers, etc. Surtout, n’oubliez pas de rendre visite à nos hospitalisés.

Beaucoup d’entre vous ont été malade, « ce bon sang de rhume ! », cette grippe a été sévère, nous vous souhaitons un prompt rétablissement.

Pour vous faire sourire notre jeu de mots du mois de janvier : « J’envie pas ton sort ! »

En ce début d’année nous sommes à nouveau invités à participer aux nombreuses Assemblées Générales des Associations Patriotiques, celles-ci nous accueillent avec grande amitié, nous permettant de pouvoir échanger des idées sur nos diverses activités.

Le samedi 20 janvier, notre président était en la ville de CONDRIEU (69420) en présence de madame le Maire Thérèse COROMPT, des amicales de marins de LYON et environs, NEUVILLE sur Saône, de l’amicale du FRANCIS GARNIER ainsi que du représentant de l’O.N.A.C. V.G de LYON, afin de participer à l’Assemblée Générale de l’Amicale des Marins, Marins Anciens Combattants, présidée par monsieur Daniel FIAT (également Vice-président National délégué U.N.P.D.F). Au cours de cette assemblée, notre Président a eu l’honneur de remettre un diplôme ainsi qu’une médaille de fidélité : F.A.M.M.A.C. à l’ancien Président de l’A.M.M.A.C Marc EPERDUSSIN. Messieurs FIAT et EPERDUSSIN ont également reçu la médaille d’honneur de bronze F.A.M.M.A.C.

Le 28 janvier notre président a participé à l’Assemblée Générale fortement dynamique, instructive, émotive de l’Amicale des Anciens d’Indochine de Sainte Maxime, présidée par Monsieur André COLAS accompagné de son épouse Colette trésorière générale.

De nombreux adhérents et sympathisants étaient présents.

Nous avons pu saluer la présence de monsieur Vincent MORISSE Maire de Sainte Maxime très dévoué et proche des associations patriotiques, ainsi que celles de présidents des associations telles que monsieur François ROMANO (44 années de présidence) de l’A.M.M.A.C de Saint Tropez,  monsieur Paul DELESTRADE de l’U.N.C. Sainte Maxime, les représentants du Souvenir Français, l’A.N.T-T.R.N, F.N.A.C.A., etc.

Cette A.G fut suivi du verre de l’amitié et d’un déjeuner plein de convivialités. A signaler cette fabuleuse entente entre tous les porte-drapeaux quels qu’ils soient.

Nous tenons à vous informer que lors que vous recevez des dons vous devez utiliser des reçus CERFA n°11580*03  ou n°11580*01 intérêt général ou d’utilité public, don aux œuvres, etc.

Source Défense Info : (Vous pouvez cliquer sur l’article pour le lire en plus grand)

Pour nos porte-drapeaux corpulents, nous demandons aux fabricants de baudriers de bien vouloir allonger la longueur de la sangle trouée et de positionner la boucle sur le devant et non derrière le dos, permettant ainsi de ne plus avoir mal au dos lors d’appuis contre un dossier de chaise, ce qui serait plus confortable. Il serait souhaitable d’avoir le choix entre trois dimensions : petit, moyen, grand, avec boucle argentée ou dorée, face cuir brillant, ceci permettrait à chacun de pouvoir choisir à sa convenance : Notre Président en a fait la demande auprès de la direction de notre partenaire MACAP.

Ce mois-ci nous vous présentons une nouvelle rubrique: Chroniques du Passé!

Suite à de nombreuses demandes au sujet du drap tricolore sur le cercueil d’un Porte-drapeau ayant officié de nombreuses années au service de la France,  notre président s’unit avec tous les présidents d’associations d’Anciens Combattants ainsi que tous les Porte-drapeaux pour qu’un accord National soit octroyé, afin de placer  l’emblème de notre Pays sur le cercueil de chaque défunts. (Avec l’acceptation au préalable de la famille).

Nous avons le plaisir d’accueillir deux nouveaux Vice-présidents Nationaux U.N.P.D.F. Délégué de l’île de la Réunion Monsieur Jean François BARAKA Président Groupement A.C –  O.P.E.X – V.A.C.  Île de la Réunion, ainsi que Monsieur Michel MOURGUET délégué de la Fondation de la France Libre, Île de la Nouvelle Calédonie. Mais aussi un Vice- président National Adjoint, délégué des Côtes d’Armor, monsieur André DAVERAT sergent chef de réserve, ancien des Troupes de Marine (Marsouin appelé Moustique) 21 rima, 3 rima et 5 iem RIAOM, Djibouti. Président départemental de la F.N.A.M.E – O.P.E.X – 22, (Fédération Nationale des Anciens des Missions Extérieures) adjoint de Monsieur (Capitaine) Christian DURIEU pour le département (22).

La préparation, l’organisation de notre Assemblée Générale du samedi  7 avril 2018 est en voie d’être finalisée, nous espérons une participation soutenue de nos adhérents et sympathisants; Elle se déroulera dès 10h au Colombier (les résidences du Colombier) 1239 rue des Combattants en Afrique du Nord à Fréjus 83600 (France) route de Bagnols en Forêt, téléphone pour réservations de chambres : (+33) 0494514592, Courriel : hebergementcolombier@vacances-ulvf.com. Possibilité de mise à disposition d’une navette de la résidence allant de la gare de Saint Raphaël Boulouris à l’hôtel du Colombier au prix de 5€ par personne, idem pour le retour, réservation à demander directement au n° de téléphone ci-dessus.

Cette Assemblée Générale se poursuivra par un apéritif suivi d’un déjeuner musical sous l’animation de notre ami Gérard CARLI.
Déjeuner au prix de 32€ pour les adhérents et 35€ pour les invités, à réserver auprès de notre siège social, (chèques à l’ordre U.N.P.D.F.) au 06 50 02 35 45. Pour faciliter le travail du chef cuisinier:  dernier délais d’inscription samedi 31 mars 2018.

Composition du Menu

Buffet Apéritif : Kir, punch, sangria, jus d’orange, gâteaux apéritifs, toasts provençaux et réductions chaudes.
Entrée : Terrine de confit de canard et sa confiture d’oignons.
Plat : Fricassée de coq au muscadet, écrasé de pommes de terre, jeunes carotte.
Fromages : Assiette de 3 fromages sur lit de mesclun.
Dessert : Forêt noire
Café ou infusion
Vin rouge et rosé à discrétion (avec modération) et bien sur eaux à profusion.

A condition d’être une cinquantaine de personnes, le lendemain pour une demie journée (dimanche 08 avril 2018), possibilité de découvrir Fréjus et Saint Raphaël en autocar avec guide. Réservation auprès de notre siège social U.N.P.D.F. au 06 50 02 35 45

En prenant votre véhicule, vous aurez aussi l’occasion de visiter le musée des Troupes de Marine (même route que l’hôtel), la navette de l’hôtel, moyennant une somme forfaitaire, pourra être mise à disposition pour ceux sans véhicule. Prenez le temps de découvrir, lors de votre séjour, notre belle région P.A.C.A (Provence-Alpes-Côte d’Azur).

Pour les non adhérents et Porte-drapeaux qui souhaiteraient participer à ces deux journées, téléphonez à notre siège social afin de nous informer de votre présence et de vos qualités. Pour nos adhérents souvenez vous qu’il serait opportun de vous acquitter de votre cotisation 2018 voir celle de 2017 et d’informer notre bureau de votre présence.

Dernière nouvelle:

Avec un peu de retard notre président vous présentera son éditorial du mois de février dans la semaine et ceci au plus tard dimanche soir 18 mars. Il vous assure de son plus profond respect, avec toujours sa plus grande reconnaissance, son amitié envers vous tous porte-drapeaux, patriotes de toutes responsabilités, de toutes fonctions, de tous Pays, vous qui aimez notre France. N’oubliez jamais peuples affectifs du monde entier, que la France, ses citoyens, trouvent toujours du plaisir à vous rencontrer.

Nous vous invitons toutes et tous à nous rejoindre en adhérent tout simplement à l’U.N.P.D.F. (cliquer sur le lien)

L’ensemble des membres du bureau et du Conseil d’Administration vous souhaite un bon mois de février et vous convient à les suivre à nouveau lors de la prochaine lettre éditoriale.

La Chronique Historique « signée Donec » : La folie des hommes

Une vraie catastrophe ne s’improvise pas, elle est faite d’une succession de fautes, de mensonges, de légèretés, de maladresses, d’économies malvenues.  Nous reconnaîtrons pourtant que le résultat dépasse souvent les espérances. Enfin cerise sur le gâteau les coupables, s’ils n’ont pas la mauvaise idée de se suicider ne sont pas vraiment inquiétés.

Prenons par exemple le drame du Vajont. En 1956 l’Europe s’électrifie à grand frais. Il faut faire fonctionner les joujoux d’une société de consommation en plein développement. L’Italie n’échappe pas à la règle et l’édification de barrages hydro-électrique va  bon train. Prenons celui du Vajont, au nord de Venise, au pied de  la montagne du Toc. Après des études géologiques  menées à la bonne franquette par des géologues complaisants, la construction commence. Le terrain de la montagne du Toc n’est absolument pas stable et d’emblée la situation va devenir inquiétante. Ainsi le 4 novembre 1960 un premier glissement de terrain entraîne une mise en eau moins ambitieuse. Les riverains s’inquiètent d’autant plus qu’une journaliste de l’Unita pousse des cris d’orfraie, repris en cœur par les habitants de la vallée. Certains, persuadés de l’éminence du drame ont quitté leur village.

Le 22 octobre 1963 vers 23 heures un glissement de terrain fait s’écrouler deux cent soixante millions de mètres cube dans le lac. Deux gigantesques vagues de plusieurs millions de mètres cubes d’eau se forment alors. La première passe par-dessus le barrage et dégringole la vallée. La seconde la remonte, se fracasse sur la montagne et redescend avec plus de violence encore. Ces vagues de cent cinquante mètres de hauteur emportent tout sur leur passage. Près de 2000 habitants périssent dans cette catastrophe.

Heureusement les responsables de la construction du barrage seront traités avec une mansuétude bien naturelle. Il y aura bien un suicide, mais l’ingénieur en chef du projet,  jugé en 1977 écopera d’une peine de cinq ans de prison. Heureusement il bénéficiera d’une mesure de grâce au bout d’un an.
Tout est bien qui fini bien.

Un film  intéressant retrace le drame : « la folie des hommes » (en italien : la diga del disonore),  Il a été réalisé par Renzo Martinelli en 2001.

Chroniques du passé : A bord du Foch

Le 15 Juillet 1963 j’embarque sur le Porte-Avions, adjoint au chef d’atelier forge-soudure.

Il y avait plusieurs « appelés » qui venaient d’embarquer, l’un de ceux-ci Marcel DELAMARRE soudeur expérimenté a pendant ses 16 mois de service filmé divers évènements :

  • Les missions.
  • La croisière MOUSSON.
  • Les escales en CORSE et à MAJORQUE.
  • La remontée du P.A. de TOULON à BREST.
  • Sa démobilisation en fin novembre 1964.

Son fils David DELAMARRE a numérisé toutes les bobines de films et photographié toutes les dédicaces faites par ses collègues. Grace à l’une d’elles, Marcel m’a retrouvé et je lui ai proposé d’effectuer le montage vidéo de cette période et d’insérer divers documents personnels que vous pouvez visionner  à présent.

Cela rappellera des souvenirs à certains qui ont navigué sur ce bâtiment à la même période

Antoine GYURISS

Cette vidéo est insérée dans le forum du site Anciens Cols Bleus “P.A. FOCH message n°1070

Lettre éditoriale du mois de décembre

C’est avec joie que l’année 2018 vient de commencer, à cette occasion les membres du Bureau et du Conseil d’Administration vous souhaitent leurs meilleurs vœux de santé et de bonheur, qu’il vous soit permis de réaliser pleinement tous vos souhaits.

Puissiez-vous toujours gardez en vous cette camaraderie qui vous honore, afin de penser souvent à ceux qui nous sont chers : nos familles, nos amis, nos porte-drapeaux, nos pompiers, nos soldats, nos policiers et gendarmes, nos disparus. Surtout ne laissons pas seuls ceux qui souffrent de leurs maladies et blessures, rendons leurs visite tout au long de l’année.

Ayons aussi une pensée toute particulière pour les gens que nous aimons dans le monde et que nous ne pouvons pas, hélas, serrer dans nos bras.

Mardi 5 décembre 2017, avaient lieu dans tous les départements et villages, des cérémonies officielles en mémoire des victimes de la guerre d’Algérie et à leurs 100 000 camarades tombés pour la France dans les combats d’Afrique du Nord. Notre Union Nationale remercie et félicite tous les Porte-drapeaux ayant participé à cette commémoration et les encourage à prendre part, toujours plus nombreux, aux prochaines cérémonies tout au long de cette année.

Nous vous souhaitons d’excellentes Assemblées Générales, celle de l’U.N.P.D.F. se déroulera le samedi 7 avril dès 10h au domaine du Colombier (les résidences du Colombier) 1239 rue des Combattants en Afrique du nord à Fréjus 83600 (France) route de Bagnols en Forêt, téléphone pour réservations de chambres : (+33) 0494514592, Possibilité de mise à disposition d’une navette du domaine allant de la gare de Saint Raphaël Boulouris à l’hôtel du Colombier au prix de 5€ par personne, idem pour le retour.

Cette Assemblée Générale se poursuivra par un apéritif suivi d’un déjeuner musical sous l’animation de notre ami Gérard CARLI.

A condition d’être une cinquantaine de personnes, le lendemain pour une demie journée (dimanche 08 avril 2018), possibilité de découvrir Fréjus et Saint Raphaël en autocar avec guide. Réservation auprès de notre siège social : 06.50.02.35.45

En prenant votre véhicule, vous aurez aussi l’occasion de visiter le musée des Troupes de Marine (même route que l’hôtel), la navette de l’hôtel, moyennant une somme forfaitaire, pourra être mise à disposition pour ceux sans véhicule.

Prenez le temps de découvrir, lors de votre séjour, notre belle région P.A.C.A (Provence-Alpes-Côte d’Azur).

Pour les non adhérents et Porte-drapeaux qui souhaiteraient y participer, téléphonez à notre siège social afin de nous informer de votre présence et de vos qualités.

Pour nos adhérents n’oubliez pas de vous acquitter de votre cotisation 2018 voir celle de 2017 et d’informer notre bureau de votre présence.

En attendant, en famille, entre amis, soyez heureux, régalez-vous avec de bonnes galettes des rois et du bon cidre.

Dernière minute :

Suite aux nombreuses adhésions avec demandes d’attributions de médailles patriotes accompagnées de leurs diplômes, des fêtes de fin d’année, nous subissons actuellement une rupture de stock, celles-ci sont en fabrication, nous les recevrons dans une quinzaine de jours pour enfin pouvoir vous satisfaire, nous nous excusons pour ce retard.

En réponse à notre appel lancé le 10 janvier 2018, un secrétaire National adjoint, jeune retraité, s’est présenté il s’agit de monsieur Laurent BRUNOT habitant Fréjus (83), ancien marin, éducateur Croix rouge Française, etc. (Informaticien) (3)

A présent nous nous félicitons d’avoir trois secrétaires avec expérience informatique: (1) Madame Dany FOLIOT Présidente Nationale adjointe-secrétaire Nationale, (2) Monsieur Willy MOREL secrétaire National adjoint, expert Informatique.

Nous avons eu fin décembre le plaisir d’accueillir parmi nous un nouvel adhérent dont la fonction est très prisée de nos jours : Il s’agit de monsieur Marc NINO notre nouveau trésorier National U.N.P.D.F, (féru d’informatique), Retraité artisan / commerçant de l’automobile, habitant Saint Raphaël.

Egalement, monsieur Hugues AILLAUD, ancien combattant, Porte-drapeau officiel, retraité de la Police Nationale, nous à rejoint afin de porter le drapeau Rhin et Danube de madame Simone PEYRE très âgée et invalide.

N’oubliez pas chers Présidents et amis Porte-drapeaux que ce site à été crée pour vous par notre Président, fort de son expérience, ses 44 ans de Porte-drapeaux National, il lui a fallu 27 années pour enfin vous aider A :  comprendre, savoir, organiser, maintenir le devoir de mémoire, entretenir l’amitié entre tous nos camarades Porte-drapeaux, Anciens Combattants, soldats et tous ceux qui œuvrent loyalement au service de la France, etc.

Nous vous invitons toutes et tous à nous rejoindre en adhérent tout simplement à l’U.N.P.D.F. (cliquer sur le lien)

L’ensemble des membres du bureau et du Conseil d’Administration vous souhaite un bon mois de janvier et vous convient à les suivre à nouveau lors de la prochaine lettre éditoriale.