Cérémonies du mois de mars 2019

Le 9 Mars, Alain Daverat-André Vice-Président Adjoint de Christian DURIEU
Président Départemental Côtes-d’Armor de la FNAME OPEX 22 nous fait par de la cérémonie d’inauguration du 1er monument OPEX à THEIX (Morbihan)

Le MAJ (er) Raymond ROSSI, vice-président U.N.P.D.F. des Yvelines (78) ainsi que Paris (75) et Île de France nous relate la cérémonie de remise de la Médaille de Patriote qu’il a organisé et qui s’est déroulée le 15 mars 2019.

Le vendredi 15 mars à 17 heures, dans la petite ville de La Frette-sur- Seine (95), en Île-de-France, 3 adhérents de l’U.N.P.D.F. de la ville de Sartrouville, département des Yvelines, ont été honorés d’une distinction qui nous tient à coeur, à savoir la médaille du Patriote de France, par M. Monsieur Raymond-Christian ROSSI, vice-président national U.N.P.D.F. en Île-de-France, représentant M. Jean-Claude MOREL, le président national, empêché.
La cérémonie, dans le respect associatif de nos statuts, s’est déroulée au monument aux morts. Bien que communal, ce lieu étant public, il ne nécessitait pas d’autorisation particulière de la part de la municipalité.
Cette cérémonie avait pour but d’honorer les compétences, la réussite et la conscience patriotique de chaque membre dans la transmission du devoir de mémoire.

Les récipiendaires étaient, dans l’ordre d’adhésion :
Mr. Bernard ROUSSELOT, (photo entête à droite de M.BOURGEOIS avec béret) petit-fils d’un combattant de 1914-1918 (4 ans ans de service dans l’artillerie, dont Verdun), petit-fils et fils de Français d’Algérie, convaincu que le patriotisme est le ciment nécessaire de la cohésion nationale, oeuvre pour la mémoire et le culte du souvenir des conflits passés et contemporains, sans distinction : anciens combattants, militaires et civils victimes d’actes de terrorisme…

Mr. Daniel BOURGEOIS, (photo en tête à gauche avec béret) 12 mois de service militaire au sein des Forces françaises en Allemagne au 12e régiment de cuirassiers ; mécanicien sur char de combat AMX 30, il a effectué de nombreuses manoeuvres « grand froid », en interarmées et en interopérabilité avec les armées alliées stationnées en R.F.A. (Réserviste T.D.M).

Mr. Joli BALZAC,
BALZAC, compte-tenu de ses états de services militaires fait l’objet d’un article spécifique lui étant entièrement dédié dans un @courriel uniquement concerné à lui.
En résumé: Plus de 15 ans dans l’armée de terre au sein des compagnies de combat des troupes de marine (ex Coloniale), breveté commando, conducteur d’élite, spécialité « choc et feu » a effectué plusieurs séjours à l’étranger, dans les Départements français d’outre-mer ainsi que de nombreuses opérations extérieures.

M. BALZAC a servi en zones hostiles à plusieurs reprises notamment au
Liban au sein de la F.I.N.U.L. sous le béret bleu de l’ O.N.U., mais aussi dans un autre contexte, en immersion complète dans les troupes…

…d’interposition au sein de la Force multinationale de sécurité à Beyrouth (FMSB), toujours au Liban sous bannière française. multinationale continuera d’être harcelée quotidiennement.

Avant de rentrer en France, son régiment, son cher 21ème RIMA, est mis au repos à Larnaca à Chypre, avant que le Caporal/chef BALZAC refasse son paquetage désigné pour la Division “DAGUET” pour participer à la défense de l’Arabie Saoudite
L’Ex-Yougoslavie, ou il a risqué sa vie à maintes reprises, a aussi fait partie de ses états de services, entre autres à Sarajevo.
Sans ego, Mr. ROSSI a vécu les mêmes péripéties et assisté aux mêmes atrocités, lors de séjours ultérieurs.

Puis, enchaînement pour le Sénégal, le Gabon, la Centre Afrique et Djibouti ont fait partie de ses séjours aguerrissement en zones désertiques et équatoriale. Son intervention au Rwanda a été particulièrement éprouvante.
Un repos bien mérité, est attribué, à ce Grenadier Voltigeur, aux Antilles, par une affectation en Martinique au sein tout de même, d’un régiment opérationnel, le 33ème RIMA. notre « Marsouin » (surnom donné aux militaires de l’Infanterie de Marine)

L’U.N.P.D.F./I.D.F, a remarqué un oubli “inacceptable” dans les états de services du Caporal/Chef BALZAC. Avec l’accord du président Mr. MOREL, le Vice-Président I.D.F., le Major (er) ROSSI, lui même ancien militaire de carrière pendant 37 ans, option Artificier combat constituera avec l’intéressé, un dossier auprès de l’O.N.A.C.V.G. de Versailles, afin, que cet homme qui a bien mérité de la Patrie, mais d’abord de l’armée française, se voie attribuer le Titre de Reconnaissance de la Nation (T.R.N.) ainsi que la Croix du Combattant (CC).

Toujours volontaire, Mr. Balzac postule pour être Porte-Drapeau U.N.P.D.F. de l’I.D.F.; notre président National, M. Jean-Claude MOREL statuera sur cette demande, en collaboration avec son Vice-Président zonal et M. Patrick DZIEDJOU, volontaire suppléant. A noter, ce 15 mars, la présence d’un porte-drapeau à qui, bien que malade, était dévolu le très grand honneur de porter l’emblème des déportés. Mr. ROSSI à voulu avoir une pensée pour notre président National, petit-fils et fils de déportés résistants morts pour la France.

Le délégué cité ante, Mr. ROSSI, représentant Mr. Jean-Claude Morel, a appelé nominativement les récipiendaires.

Chaque membre s’est vu remettre, tout d’abord, la médaille, accrochée à droite, puis le diplôme d’honneur, de dévouement et de fidélité, suivi du diplôme d’engagé de la médaille du Patriote de France. M. ROSSI a tenu à rappeler la signification profonde de la médaille et des diplômes.

Avant la fin de la cérémonie, à titre de remerciement, M. ROSSI a demandé au porte-drapeau des déportés, qu’il connaît personnellement, de venir devant lui et lui a offert, en l’accrochant sur le rebord de la veste, l’épinglette tricolore de notre Union, symbole d’identité visuelle patriotique en prononçant ces mots:

Mr. S…, nous vous remercions de nous avoir fait l’honneur de votre présence. Notre Union vous offre ce symbole, le drapeau français, qui représente les valeurs de toutes les associations patriotiques et du monde combattant, unis par la même histoire et les mêmes traditions.

La cérémonie s’est terminée à 17 h 45 avec la dispersion des participants et des invités, qui entendent bien se revoir bientôt pour de nouvelles remises de médailles du Patriote!
Un verre de l’amitié, pour ceux qui le pouvaient, a clos cette rencontre patriotique empreinte de fierté et d’émotion. Elle montre que l’animation et la vie de notre Union passe aussi par des initiatives locales susceptibles d’attirer l’attention et de cimenter l’amitié des adhérents.

Le 26 mars, Mr Marc NINO, Trésorier National et Mr Hugues AILLAUD, Porte-drapeau National Adjoint de l’U.N.P.D.F. étaient présent à frejus (Var 83) auprès des autorités civiles et militaires, des anciens combattants, des porte-drapeaux, des rapatriés et des arkhis à l’occasion de la commémoration du 26 mars 1962 dédiée au souvenir de la France en Algérie et au massacre de la rue D’Isly.

Informations de dernière Minute

Pour ceux qui ont connu, le Contre-Amiral (2s) Claude René GOUVA, ex Président de la F.A.M.M.A.C., pour lequel notre président Jean Claude MOREL à été le porte-drapeau fédéral depuis 1985, celui-ci est décédé le 25 mars en la ville de Vannes dans sa 95ème année.

Le Contre-amiral (2S) GOUVA a été président de la F.A.M.M.A.C. et de l’A.E.A.M.M.A.C. de novembre 1985 à novembre 1996.
Ses obsèques seront célébrées le mercredi le 27 Mars à 14H30 en l’Eglise Saint-Guen de Vannes, située 28 rue Irène Joliot-Curie, 56000 Vannes.
Les associations qui souhaitent participer à cette cérémonie et envoyer un porte-drapeau à cette occasion sont les bienvenues.
Les drapeaux devront être en place avant 14h15.
La F.A.M.M.A.C. prendra à sa charge une gerbe pour l’ensemble des associations affiliées. Notre Union Nationale lui rend hommage et exprime ses condoléances à sa famille ainsi qu’à ses amis.

Suite à des problèmes techniques notre Assemblée Générale n’aura pas lieu à Perpignan mais à Rivesaltes en l’Hôtel des Vignes, la cérémonie de dépôt de gerbes ce fera à 11h30 elle sera précédée d’une remise de drapeau National au monument aux morts sur la place devant la mairie à 100 m. Cette cérémonie sera suivie d’un pot de l’amitié au domaine de Rombeau, restaurant situé à 700m. N’oubliez pas de vous inscrire pour le repas auprès de notre siège en joignant votre chèque au nom du domaine de Rombeau, vous avez encore jusqu’au 2 avril 2019 après il sera trop tard.

Notre Union Nationale des Porte-Drapeaux de France vous convie, en réponse à l’invitation de la Fédération des Déportés et Internés, Résistants et Patriotes en partenariat avec l’Association Française Buchenwald Dora et kommandos, tous les Porte-drapeaux et Présidents d’associations de Paris et d’Ile de France à la commémoration de la libération du camp de Buchenwald le 11 avril 1945, devenue symbole de la libération de tous les camps de concentration nazis de répression :

Le jeudi 11 avril 2019
sous l’Arc de Triomphe
Rendez-vous au musoir à 17h45
(en haut des champs-Elysées)

Au ravivage de la Flamme, en mémoire de tous les déportés disparus dans les camps ou décédés depuis leur retour.

En Présence de l’orchestre d’harmonie et de la batterie-fanfare des Gardiens de la Paix de la Préfecture de Police de Paris.

Cérémonies du mois de janvier 2019

Le 26 janvier 2019, le commandant Francis Volk, Vice-président de l’U.N.P.D.F. pour le Bas-Rhin (67) et Haut Rhin (68), nous fait part de sa participation à la commémoration du 74eme anniversaire de la libération de Jebsheim.

À 15h30, rassemblement des délégations devant la mairie. À 16 h, cérémonie du souvenir au monument aux morts. À 16 h 45, vin d’honneur offert par la municipalité à la salle polyvalente. À 18 h, cérémonie à la Croix du Moulin et à 19 h, dîner à la salle polyvalente.

Voir l’article de Joris KIENTZY Publié dans le panorama du lundi 28 janvier 2019

Cliquer sur les images pour les agrandir

Cérémonies Patriotiques 2018

Commémoration du Centenaire de la Première Guerre Mondiale 14-18 1ère partie

Réalisation, montage et photos d’Alfred Schembri

Commémoration du Centenaire de la Première Guerre Mondiale 14-18 2ème partie

Commémoration du Centenaire de la Première Guerre Mondiale 14-18 3ème partie

Commémoration du Centenaire de la Première Guerre Mondiale 14-18 dernière partie

Voeux de fin d’année 2018

Notre vice-président national Pierre BOBLET, délégué départemental U.N.P.D.F. pour la Corrèze et conseillé du Président :

Chères adhérentes, chers adhérents, chers Amis,

L’année 2018, va s’éteindre dans quelques heures, pour laisser place à l’an 2019.

A notre époque, il convient d’être dans le coup, il faut être connecté, à l’image de vos cadeaux qui n’en finissent pas de surfer sur la vague du  »high-tech ». Le père noël n’a jamais été aussi moderne cette année. J’ai dit connecté, voilà un adjectif qui vous va à ravir si vous avez décidé de jouer les pères noël tendance cette année.

Même le sapin n’aura pas échappé à cette déferlante avec une surprenante boule de noël enceinte Bluetooth qui apporte une touche musicale et originale lors de vos fêtes de fin d’année, car c’est bien connu la musique adoucit les mœurs. Il semble que ce soit plus vrai si elle est connectée. Ce sont autant de cadeaux qui auront plu assurément.

Ma réflexion : Le temps de noël se veut traditionnellement celui de la « PAIX ». Chez vous, autour de vous, on a célébré cette fête du partage de joies, de convivialité, de lumière, de gaité « joyeux noël ». Je vous l’ai souhaité très sincèrement généreux, mais cette formule me gêne un peu, si je puis dire : l’arbre de noël ne doit pas cacher la forêt.

Mes pensées sont ailleurs, elles vont vers celles et ceux qui demeurent et resteront en marges de ces moments chaleureux, ceux qui ont perdus l’être cher.

L’année qui se termine aura apporté son lot de peines, misères, chagrins, qu’ils sachent bien que nous sommes à leurs côtés, que nous les soutenons, sous la bannière de la fraternité.

Cette période de fêtes a été endeuillée par un attentat à Strasbourg, qui aura fait des morts (5) en blessant d’autres âmes innocentes, certains attentats ont été déjoués à temps (que de dégâts collatéraux pour rien !).

Je ne laisse pas pour compte, le travail et la patience de nos valeureux « gilets jaunes », là aussi dix deuils, sans oublier les blessés non comptabilisés. Du côté des forces de l’ordre : Gendarmerie, police, militaires de toutes armes impliquées dans l’opération sentinelle, certains furent hélas signalés parmi les blessés.

Avant de terminé mon propos, il convient de rappeler les dégradations effectuées dans l’enceinte de l’Arc de Triomphe, lieu sacré de la mémoire, profané le 1er décembre 2018.

 

 

 

 

En réponse à ces événements inqualifiables vis-à-vis des anciens combattants (toutes armes confondues) et de tout le peuple français, une assistance nombreuse comprenant plus d’une centaine de porte-drapeaux, s’est réunie massivement le 4 décembre 2018 à 18H30 sous l’Arc de Triomphe en présence d’Anne Hidalgo, maire de Paris et Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées et du Président du comité de la Flamme le Général DARY entouré de ses commissaires.

04/12/2018, Paris VIII. Anne Hidalgo, la maire de Paris, est venue rallumer la flamme du soldat inconnu sous l’Arc de Triomphe quelques jours après que ce monument ait été vandalisé.  (Article du Parisien).

Je vous souhaite une bonne année et mes meilleurs vœux.